Quand changer l’eau du spa gonflable

Les bienfaits du spa gonflable ne sont plus à vanter. Il favorise la détente et la relaxation, permet de relâcher les muscles et améliore la qualité du sommeil grâce à son eau bouillonnante avoisinant les 40 degrés. Néanmoins, un jacuzzi n’est pas uniquement synonyme de détente. En effet, un spa gonflable demande un peu d’entretien et notamment de changer l’eau.

Pourquoi changer l’eau ?

Plusieurs raisons nous obligent à changer l’eau d’un spa, malgré la présence d’un filtre et de produit de traitement. La première est la température élevée de l’eau. Elle favorise le développement des algues et des bactéries. D’autant plus que dans un volume d’eau restreint, les saletés sont plus concentrées. Ensuite, plusieurs personnes utilisent le spa, ce qui agit sur la qualité de l’eau. En effet, les utilisateurs apportent avec eux des peaux mortes et une multitude d’autres résidus. En plus, s’ils ont étalé un baume pour le corps peu de temps avant d’entrer dans le spa, cela graisse l’eau.
Par ailleurs, le spa est souvent installé en extérieur ou dans un garage. Il y a donc tout un tas d’insectes, de feuilles mortes et de végétaux qui tomberont dedans, même si vous le couvrez et que vous y faites attention.
Le système de filtration, aussi bien entretenu soit-il, ne peut aspirer toutes les saletés qui finissent par s’accumuler au fond du jacuzzi. C’est pour ces différentes raisons qu’il faut changer l’eau.

Pensez également à renouveller régulièrement les cartouches du système de filtration (vous pouvez en trouver ici) afin de vous assurer du bon fonctionnement de votre spa gonflable.

A quelle fréquence ?

On a pour habitude d’entendre qu’il faut changer de l’eau de son spa tous les trois mois. La réalité est assez différente. Il faut plutôt s’adapter à l’utilisation que vous en faites.
En effet, si vous vous absentez plus de 6 jours, vous devez renouveler l’eau de votre spa. Sinon, il est possible de calculer la fréquence à laquelle vous devez vidanger le spa en appliquant une formule simple.

Divisez le volume d’eau en litres du spa par le nombre d’utilisateurs par jour. Et divisez le résultat obtenu par 12. Vous obtiendrez le nombre de jours entre chaque vidange.

Si jamais vous n’utilisez que très peu votre jacuzzi, pensez bien à le laisser sécher entre chaque utilisation avant de le replier et de le ranger, cela aidera à éviter le développement de nombreuses moisissures qui endommagerait rapidement le produit.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *